Au Coeur de la Vie

Le Vendredi 30 Janvier 2015 de 16H30 à 20H00 s’est tenue à la Salle Polyvalente une exposition « Au cœur de la Vie » sur les maladies cardio-vasculaires.

Cette animation, à l’initiative de la MIPPS (Maison Intercommunale de Prévention et de Promotion de la Santé du SIVOM de la Communauté du Bruaysis) a été présentée par Laurence VICHERY, conseillère municipale.

Chaque année, il y a entre 40 000 et 60 000 personnes qui décèdent d’un arrêt cardiaque. Le taux de survie en France et faible (de 2% à 4%), d’où l’importance de savoir prodiguer les premiers soins

P1080145 (2)

P1080139

A la suite de l’exposition, des vidéos ont été projetées sur les gestes de premiers secours puis une démonstration de ces gestes a eu lieu sur mannequin.

P1080136 P1080157 P1080153 P1080141

P1080149P1080150Pour terminer, une démonstration de l’utilisation d’un défibrillateur a été réalisée par Patrick THOREL, formateur et conseiller municipal.

coeur

La Fédération Française de Cardiologie rappelle :

Témoin d’un arrêt cardiaque : 3 Réflexes

  1. APPELER le 15 (SAMU) pour prévenir les secours
  2. Commencer immédiatement le MASSAGE CARDIAQUE
  3. Si d’autres personnes sont présentes, leur demander de s’informer : UN DEFIBRILLATEUR est-il disponible à proximité ? Si oui, aller le chercher aussi vite que possible.

1 minute gagnée, c’est 10% de chance de survie en plus !

Osez, ! le pire est de ne rien faire

 

« Les maladies cardio-vasculaires, en particulier l’atteinte des artères coronaires à l’origine de l’angine de poitrine et de l’infarctus du myocarde, sont favorisées par un certain nombre de facteurs de risque. Hormis l’hérédité, le sexe et l’âge, les principaux facteurs de risque cardiovasculaire sont modifiables :

  • le tabagisme : presque toutes les personnes faisant un infarctus avant 45 ans sont des fumeurs. Entre 30 et 70 ans, 4 décès cardiovasculaires sur 10 sont dus au tabagisme,
  • une élévation permanente de la tension artérielle ou hypertension artérielle (HTA),
  • le diabète, qui se définit par un excès de sucre dans le sang,
  • L’excès de cholestérol (ou hypercholestérolémie) : une élévation du taux des graisses du LDL-cholestérol dans le sang représente un facteur de risque déterminant. Un HDL-cholestérol bas est également un facteur de risque,
  • l’excès de poids ou l’obésité : la valeur du tour de taille comporte en elle-même une bonne valeur indicative d’un risque vasculaire. Il faut être vigilant si le tour de taille est ≥ 88 cm chez la femme et ≥ 102 cm chez l’homme,
  • La sédentarité : c’est aussi l’un des ennemis de nos artères en contribuant à la survenue ou à l’aggravation de plusieurs facteurs de risque (hypertension artérielle, diabète, surpoids, hypercholestérolémie…). »

Droits à l’image
Vous désirez faire enlever une photographie du site où vous apparaissez, ou faire disparaître votre visage, contactez-nous !

août, 2017

Options de tri
27aout10 h 00 min- 13 h 00 minCommémoration et Hommage aux victimes du 25 Août 1944