CPAM Artois

Un partenariat communication a été créé entre la Caisse Primaire d’Assurance Maladie Artois et  la  Municipalité ; diverses informations vous seront données au fil du temps 

 

Ne remettez pas vos soins à plus tard,
trouvons des solutions ensemble

 

L’Assurance Maladie se mobilise pour garantir l’accès universel aux droits et permettre l’accès aux soins à tous. Au niveau local, la CPAM de l’Artois déploie un dispositif dénommé AVENIR pour « Accompagner et Vaincre les Exclusions, les Non-recours, les Incompréhensions et les Ruptures ». Il vise à repérer et à accompagner les personnes en situation de fragilité, méconnaissant leurs droits administratifs, rencontrant des difficultés pour accéder aux soins voire renonçant à se soigner. L’objectif du dispositif est d’accompagner les assurés jusqu’à la réalisation effective de leurs soins.

 

Le renoncement aux soins

Les agents de la CPAM de l’Artois détectent les personnes en situation de renoncement aux soins et leur proposent un accompagnement personnalisé afin de faire le point sur leurs droits, les guider vers les professionnels de santé et obtenir les aides dont ils ont besoin afin de réaliser leurs soins.

Les soins pour lesquels les assurés renoncent le plus sont les soins dentaires, les consultations ophtalmologiques et les consultations chez les spécialistes.

Les trois principales raisons du renoncement aux soins :

  • Le reste à charge à payer trop élevé
  • L’avance de frais
  • Les délais de rendez-vous trop longs et les difficultés à trouver un spécialiste

Le risque de renoncer aux soins est plus important pour :

  • Les familles monoparentales et les personnes vivant seules
  • Les personnes sans activité professionnelle
  • Les personnes sans complémentaire santé et/ou qui n’ont pas de médecin traitant déclaré

Un accompagnement personnalisé de l’assuré

L’Assurance Maladie de l’Artois met en place un suivi personnalisé, en plusieurs étapes, jusqu’à la réalisation effective des soins :

L’accès aux droits

  • Un bilan exhaustif de la situation est effectué. Il permet d’identifier les éventuels droits non-couverts et les aides dont l’assuré peut bénéficier.

L’accès aux soins

  • L’orientation dans le parcours de soins pour guider l’assuré, si besoin, vers des professionnels de santé.
  • Un travail en lien avec l’ensemble du réseau partenarial.
  • Un éventuel accompagnement d’ordre financier pour diminuer le montant des restes à charge.

Notre accompagnement s’effectue par contacts téléphoniques (via le 3646), e-mails (via le compte ameli), ou lors de rendez-vous physiques selon les besoins de l’assuré.

La déclaration de naissance,
un jeu d’enfant avec le compte Ameli

 

Gagnez du temps avec la déclaration de naissance en ligne

Aujourd’hui, il est possible de déclarer la naissance de son enfant directement en ligne via son compte ameli. 7 jours après avoir fait la déclaration en Mairie, les parents peuvent déclarer en ligne la naissance de leur enfant à la CPAM de l’Artois. Pour être couvert rapidement, il est conseillé de faire cette démarche le plus vite possible après la naissance.

Déclarez en ligne la naissance de votre enfant

7 jours après la déclaration de votre enfant en mairie, connectez-vous à votre compte ameli, rubrique « Mes démarches », service « Naissance de mon enfant » et laissez-vous guider.

À noter : cett­e déclaration auprès de la CPAM de l’Artois doit être faite dans les six mois maximum après la naissance de votre enfant né en France.

 

Pour la prise en charge de votre enfant, me­ttez à jour votre carte Vitale et/ou celle de votre conjoint à l’accueil de la CPAM ou en pharmacie.

 

Une fois votre enfant enregistré sur votre dossier, vous pourrez le ra­ttacher sur la carte Vitale de l’autre parent, rubrique « Mes démarches », service « Inscrire votre enfant sur la carte Vitale de l’autre parent ». Cela facilite l’accès aux soins et permet au parent qui emmène l’enfant en consultation d’utiliser sa propre carte Vitale.

 

Pour garder en mémoire toutes les informations de santé de votre bébé, pensez à lui ouvrir son Dossier Médical Partagé sur www.dmp.fr. Entre sa naissance et ses 16 ans, votre enfant connaîtra au minimum 20 examens de suivi médical obligatoires. Alors, pour vous faciliter les choses, l’Assurance Maladie vous propose un outil à la fois pratique et simple d’utilisation : le Dossier Médical Partagé ! Vous y retrouvez l’historique des remboursements de soins des 24 derniers mois et vous pouvez y faire figurer les allergies éventuelles, les comptes-rendus de consultation et d’hospitalisation, les résultats d’examen, etc.

L'arrêt de travail

VOUS AVEZ ETE BLESSE PAR UN TIERS ?
DECLAREZ-LE VOTRE CPAM !

Accident de la circulation, sportif ou scolaire, morsure par un animal ou encore chute… autant d’incidents du quotidien qui peuvent survenir à tout moment.
En cas d’accident ou de blessure causé par une tierce personne, la CPAM a la possibilité, mais surtout le devoir, de réclamer à l’auteur des faits ou à sa compagnie d’assurances le remboursement des frais engendrés.

Comment déclarer votre accident ?
1. Je précise aux professionnels de santé consultés pour mes soins médicaux que j’ai été blessé(e) par un tiers. Ils le mentionnent alors sur la feuille de soins électronique en cochant la case “accident causé par un tiers”.

2. Je déclare mon accident à la CPAM dans un délai de 15 jours :
par courrier à CPAM de l’Artois – Pôle Gestion Recours Contre Tiers du Pas-de-Calais, 11 boulevard Allende, CS 90014, 62014 Arras Cedex

par mail via mon compte ameli

– via l’application ameli

par téléphone au 3646

en agence CPAM

Bon à savoir
Cette démarche permet à l’Assurance Maladie de récupérer plus d’un milliard d’euros chaque année auprès des assureurs ou des personnes responsables d’un accident. C’est bien pour tous et pour chacun.

Rentrée 2019 : la fin du régime de Sécurité sociale des étudiants

La loi n°2018-166 du 8 mars 2018 « Orientation et réussite des étudiants », prévoit une évolution de la réglementation en supprimant le régime de sécurité sociale des étudiants (RSSE). Cette simplification d’affiliation pour les étudiants prend effet au 1er septembre 2019. Ainsi, tous les étudiants encore gérés par les mutuelles étudiantes sont automatiquement rattachés pour leur couverture de base à l’Assurance Maladie et gérés par la CPAM de leur lieu de résidence.

Concrètement, étudiants comme parents n’ont aucune démarche spécifique à accomplir.

  • Si l’étudiant a démarré ses études à la rentrée 2018 ou 2019

Il ne changera pas de régime obligatoire d’assurance maladie pour le remboursement de ses frais de santé. Il restera affilié gratuitement à son régime actuel de protection sociale, généralement celui de ses parents. Aucune démarche n’est à effectuer.

  • Si l’étudiant a démarré ses études avant la rentrée 2018 et qu’il était affilié à la Sécurité sociale étudiante

Il est automatiquement transféré au régime général de l’Assurance Maladie au 1er septembre 2019 et rattaché à la CPAM de son lieu de résidence. Aucune démarche n’est à effectuer.

  • Si l’étudiant est un étudiant étranger qui démarre ses études à la rentrée 2019

Il bénéficie de la prise en charge de ses frais de santé pendant la durée de ses études en s’inscrivant obligatoirement sur le site etudiant-etranger.ameli.fr et en accomplissant les formalités demandées.

Dans tous les cas, chacun doit adopter les « bons réflexes » de l’Assurance Maladie

pour être bien remboursé de ses frais médicaux :

 ci-dessous également une info sur “Dossier Médical Partagé”

LE DOSSIER MEDICAL PARTAGE, la mémoire de votre santé

 

Le Dossier Médical Partagé est un carnet de santé numérique qui conserve, centralise et sécurise toutes vos informations de santé (remboursements, pathologies, traitements, compte-rendu de consultation et d’hospitalisation, résultats d’examens…). Gratuit et confidentiel, il vous permet de partager ces informations avec les professionnels de santé de votre choix, qui peuvent ainsi vous soigner plus efficacement.

Même si vous êtes en bonne santé, le DMP peut vous sauver la vie en cas d’urgence notamment grâce à l’ajout de votre groupe sanguin, de vos allergies, de vos traitements médicamenteux et derniers vaccins.

Comment ouvrir un Dossier Médical Partagé ?
Chaque personne rattachée à un régime de la Sécurité Sociale peut ouvrir rapidement un DMP. Pensez également à ouvrir un DMP pour vos enfants auprès d’un conseiller de la CPAM ou d’un professionnel de santé équipé.
Muni(e) de votre carte Vitale, vous avez trois possibilités :
– sur le site dmp.fr en cliquant sur « créez votre DMP »

– en agence CPAM auprès d’un conseiller de la CPAM
– en pharmacie

 

Pensez-y pendant les vacances !
Une fois votre DMP ouvert, vous pouvez alors remplir quelques informations clés : antécédents médicaux, allergies, intolérances, groupe sanguin, dates des derniers vaccins, personnes à contacter en cas d’urgence…
Ce geste simple permettra au médecin qui vous prendra en charge pour la première fois d’accéder avec votre accord à ces précieux renseignements.
En plus, l’Assurance Maladie dépose dans le DMP l’historique des soins remboursés au cours des 24 derniers mois. Plus besoin de s’encombrer avec tous les papiers santé de la famille, le DMP est également accessible  via une appli sur smartphone ou tablette.

Questions/réponses
Les informations contenues dans mon DMP sont-elles stockées dans ma carte Vitale ?
Non, votre carte Vitale ne contient aucune information médicale. Pour le DMP, votre carte Vitale ne sert qu’à vous identifier lors de sa création et permettre à vos professionnels de santé de s’assurer qu’ils se connectent au bon DMP (si chaque membre de votre famille dispose d’un DMP).

Qui peut accéder aux données inscrites dans mon DMP ?
Vous, seul(e) autorisez les professionnels de santé à accéder à votre DMP.
Vous avez ainsi le choix de mettre fin à certaines autorisations d’accès à l’exception de votre médecin traitant.
En aucun cas, les médecins du travail, médecins-conseils des organismes d’assurance, les laboratoires pharmaceutiques, les mutuelles et les banques n’ont accès à vos données inscrites dans votre DMP et n’ont pas le droit de vous demander un accès.

Vous avez d’autres questions ?
Posez-les auprès de nos conseillers en agence ou sur le site dmp.fr.

X